The Fabelmans sur Netflix : Steven Spielberg raconte t-il vraiment son enfance ? (2024)

Sorti en 2023 au cinéma, The Fabelmans a fait partie des films à succès dont on a le plus parlé. Réalisé par le grand Steven Spielberg, il débarque le 22 mai 2024 sur Netflix. Une œuvre dite autobiographique du réalisateur, mais qu'en est-il vraiment ? SFR Actus a mené son enquête.

Dans chacun de ses films, Steven Spielberg livre un peu de lui. Mais The Fabelmans est son œuvre la plus intimiste : dans ce long-métrage qui vient tout juste de rejoindre le catalogue de Netflix, le célèbre cinéaste s'ouvre à cœur ouvert sur son enfance et son adolescence.

L'histoire est celle de Sammy, incarné par Gabriel LaBelle, qui découvre à l'âge de 6 ans Sous le plus grand chapiteau du monde, de Cecil B. DeMille, dans un cinéma de Philadelphie. Comme hypnotisé par les images, il se fait la promesse de réaliser un jour à son tour ses propres films.

Entouré d'un père scientifique qui excelle dans son métier, incarné ici par Paul Dano, et d'une mère musicienne au grand talent, campée par Michelle Williams, Sammy passe une enfance heureuse. Son adolescence est quant à elle chamboulée par la terrible découverte d'images d'un film de vacances... Des images qui révèlent un lourd secret qui fera voler la famille en éclat.

The Fabelmans : pourquoi Spielberg n'a pas donner son nom au héros du film ?

Considéré comme l'œuvre la plus personnelle de Steven Spielberg, The Fabelmans n'est pas une autobiographie à proprement parlé, mais plus une semi-autobiographie. Pour faire comprendre à ses fans que tout n'est pas une réalité absolue, Steven Spielberg et son co-auteur Tony Kushner ont préféré donner un nom fictionnel au jeune héros.

"Spielberg signifie 'jouer-montagne", a expliqué le scénariste Tony Kushner lors de l'avant-première du film à l'AFI Fest, le 7 novembre 2022. Et de poursuivre, comme nous le rapporte Allociné :

"Spiel en yiddish désigne un discours ou une pièce de théâtre. J'ai toujours pensé que c'était fou que cet homme soit ce raconteur d'histoires comme on en croise un par siècle et qu'il s'appelle Spielberg : jouer-montagne. Je voulais retrouver une partie de ce sens, et j'ai toujours aimé le mot allemand fabel, qui signifie fable. Et parce qu'il s'agit d'un film autobiographique pour Steven, mais que ce n'est pas une autobiographie ou un documentaire, il y a aussi un élément fictionnel. J'ai donc pensé que Fabelman était un clin d'oeil à cela."

Quels éléments de The Fabelmans sont différents de la vie de Spielberg ?

Avec une part de réalité et une part de fiction, il était important de faire la différence entre ce qui s'est vraiment passé dans la vie du réalisateur, et ce dont il a pris la liberté de romancer. Comme tout le monde, Steven Spielberg est allé à l'école et comme son personnage, il s'est fait chahuter par deux élèves antisémites. Néanmoins, dans le film ces jeunes garçons lui gâchent sa scolarité, ce qui est un fait totalement inventé.

Dans une autre scène, on peut voir que le jeune Sammy déménage à Los Angeles avec son père pour poursuivre sa carrière. Sur place, il décroche son premier contrat pour la série Papa Schulz. Si la série existe réellement, ce n'est pas pour elle qu'il a été choisi mais pour Columbo et la série fantastique Night Gallery, pour lesquelles Steven fait ses premiers pas pour la télévision.

Comme de nombreux garçons, le cinéaste a toujours défendu sa mère et n'a cessé de jeter la responsabilité du divorce à son père. Mais dans le film, c'est une tout autre vérité qu'il fait éclater, puisque si l'on peut voir que son père assume la responsabilité de cette rupture, on y apprend que c'est sa mère qui a demandé de mettre un terme à leur mariage.

The Fabelmans touchera le coeur des plus sensibles, comme ce passage où l'on voit le jeune Sammy et son grand-oncle qui lui fait part de ces belles paroles : "Tu vivras de ton art, mais il te brisera le coeur, te laissera seul, fera de toi un exilé." A ce jour, on ne sait toujours pas si cette réplique a été vraiment prononcée. Des mots qui peuvent néanmoins résonner chez beaucoup d'artistes et c'est ce qui fait la force du cinéma de Steven Spielberg : des histoires personnelles qui se veulent universelles.

Vous pouvez dès à présent (re)voir le magnifique The Fabelmans sur Netflix.

Sur le même sujet

  • West Side Story : où voir le film original ?
  • Quand Steven Spielberg tourne un clip avec... son iPhone !
  • La Vie sur notre planète : le docu Netflix produit par Steven Spielberg et narré par Morgan Freeman

Dossier :

Histoires vraies
  • Shōgun sur Disney+ : est-ce qu'il y aura une saison 2 ?
  • The Big Cigar sur Apple TV+ : la série est-elle inspirée d’une histoire vraie ?
  • 99 : le documentaire sur le triplé historique de Manchester United arrive sur Prime Video

Autres dossiers :

Netflix

Sources : Vogue, Vanity Fair, Allociné

The Fabelmans sur Netflix : Steven Spielberg raconte t-il vraiment son enfance ? (2024)

References

Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Nicola Considine CPA

Last Updated:

Views: 6598

Rating: 4.9 / 5 (69 voted)

Reviews: 84% of readers found this page helpful

Author information

Name: Nicola Considine CPA

Birthday: 1993-02-26

Address: 3809 Clinton Inlet, East Aleisha, UT 46318-2392

Phone: +2681424145499

Job: Government Technician

Hobby: Calligraphy, Lego building, Worldbuilding, Shooting, Bird watching, Shopping, Cooking

Introduction: My name is Nicola Considine CPA, I am a determined, witty, powerful, brainy, open, smiling, proud person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.